Istanbul: (2) et orient…

20150925_113452Sultanahmet ou l’âme d’Istanbul

Sultanahmet fera battre votre cœur.  Ce quartier, à l’embouchure de la Corne d’Or, se dessine à travers les minarets de Sainte Sophie et de la mosquée bleue.  On y déambule à  toutes heures du jour, sans s’en lasser, on redécouvre des splendeurs architecturales sous des lumières toujours changeantes. Sultanahmet  conserve les traces de l’histoire de la cité antique, Byzantion. C’était aussi le centre culturel et politique de la ville byzantine et ottomane.  Mosquées, palais, grand bazar, merveilleuses pâtisseries… On n’est pas censés avaler toutes les piles de loukoums mais chaque visite dans une boutique évoque un  empire des sens.  Des colonnes de pâtisseries forment des œuvres d’art. Des pyramides d’épices aux mille couleurs donnent envie de faire des châteaux de sable, ou de s’enivrer de leurs parfums. A pied, on explore tout. Le quartier rassemble des restaurants touristiques ou typiques, des boutiques de souvenir  et des hôtels.  Comment ne pas faire une visite dans le grand bazar, véritable caverne d’Ali Baba, et prendre le temps de  « négocier négocier négocier » avant « d’acheter acheter acheter » en sirotant un thé à la pomme… Zut! Fermé pendant l’Aid! grrr. A la tombée du jour, reposez vos pieds faisant une promenade en bateau sur le Bosphore. On découvre Istanbul sous un nouveau visage, en naviguant le long de ses palais du début du siècle dernier… Tout est un régal!

« Marche marche marche »  nous démarrons en cohorte, dans la lumière du matin. Si vous êtes à Istanbul en été ou en Septembre partez en exploration tôt, pour ne pas dégouliner trop vite.. Le soleil tape fort, et les batteries fondent vite.  Les cohortes touristiques sont rarement très matinales, Istanbul au petit matin sera à vous.

En période de l’Aid, Istanbul n’est pas restée rien qu’à nous très longtemps, même pas du tout, d’ailleurs. Il faut reconnaitre aux autorités touristiques stambouliotes l’art du savoir de la  gestion des flux.  Il y a des queues partout, mais elles se renouvèlent sans cesse. En clair, vous avancez et n’avez point le temps de vous liquéfier sous le soleil.

Sainte Sophie.

Cette basilique, datée de 537 fut érigée à la gloire de la chrétienté, sous le règne de Justinien.  En 1453,à la prise de Constantinople, elle fut convertie en mosquée, symbole du triomphe de l’Islam.  Les énormes écus verts pendus aux murs paraissent hurler à la face du visiteur les noms d’Allah, de Mahomet et des quatre califes. L’alliance de l’architecture orientale et occidentale est une merveille

 

20150925_105243

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s