Genève est une fête…

Profitez en!

Le brouillard qui  recouvre  Genève dès l’automne ne l’aide pas à se trémousser sur des airs de salsa. Elle se pétrifie progressivement, peut être à cause de  l’air glacial qu’apporte la bise.

Celle-ci  liquéfie les os à l’aide de températures ressenties presque antarctiques…

L’hiver, on essaie tous de s’enfuir, dès que l’occasion se présente. Les uns et les autres vont dans les Alpes ou le Jura pour fuir la brume. Dans la foulée, on part dessiner sur les pistes de nouvelles figures abstraites sur la neige fraîche.

Nous, on fait comme tout le monde. On va aussi se percher en haut des montagnes, pour revoir le ciel bleu au dessus de la mer de nuages. Quitte à avoir froid, autant que ce soit en pleine montagne. On laisse nos signatures à skis aussi, sur les première neiges de l’hiver

April in Geneva

dsc00851

Au printemps, les jardiniers  habillent la ville  de fleurs.

Ensuite, la température grimpe, grimpe,grimpe et ne sait plus s’arrêter. L’année dernière,en Juillet, il faisait 42 degrés dans le centre de Genève. Donc..

Tous à l’eau!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s