Les plus beaux sites archéologiques en…

…Algérie!

Cette photo « à la une » est un petit amuse gueules pour vous mettre l’eau à la bouche. Il y a quelques petites merveilles à découvrir, à droite et à gauche…

Ce pays a un patrimoine archéologique exceptionnel.

Les sites dont je vais vous parler, Djemila et Timgad, en Kabylie, sont classés, à juste titre, au patrimoine de l’humanité de l’Unesco.

Allez les voir! Certains des sites algériens sont déjà  mis en danger… parfois par les vents de sable, ou par les habitants voisins. Ceux-ci prennent les pierres pour construire leur maisons.

Certes, ces pierres « revivent », mais la mémoire des premiers sont effacés dans l’oubli par les seconds.

L’Algérie! Encoooore, direz vous!  Vui, certes, mais il faut reconnaître  que ce pays regorge de coins délirants, dont on ne parle jamais, ou presque.

Il suffit d’appliquer  pour un visa, sauter dans un avion, louer une voiture, et hop!

Les sites archéologiques  dont je vais parler méritent qu’on vienne les visiter à tire d’ailes.

Ceux-ci datent de l’antiquité romaine. Ils sont aussi beaux que ceux que vous pourriez voir en Grèce. Selon moi, plus.

En Kabylie

ouahioune-carte-kabylie-generale

Au départ de Sétif,  deux villes romaines sorties tout droit de l’Antiquité  vous attendent. Elles vont vous raconter leur histoire.

Djemila

P1130130

Le site, très bien conservé, se parcourt facilement à pied. Un musée y est installé,  regorgeant de mosaïques magnifiques. Elles sont  un peu comme  un livre d’images. Celles ci nous racontent la vie quotidienne des Romains vivant il y a 2000 ans, comme si c’était hier.

La ville naquit en 97 de notre ère, sous le règne de Nerva. Quelle histoire!

Timgad

P1130195

Le sable du désert fut, des siècles durant, le gardien jaloux de ces merveilles. C’est pour cela qu’on l’appela la « Pompéi du désert » tant elle fut bien conservée.

C’est une ville entière qui s’offre à vous.  Elle vient de loin: elle vit le jour au 1 er siècle de notre ère, sous le règne de Trajan.

Prenez en soin! Si elle est vandalisée, on oubliera vite à quel point l’homme est capable d’édifier des splendeurs.

Ces  sites ont quelques avantages..

  • Celui ‘y être seul(e)! ou en compagnie seulement de « deux pelés, trois tondus »

Pas de touristes du tout, donc, ou à peine.

  • Ils sont installés dans de magnifiques cadres naturels, au cœur des montagnes ou dans un milieu semi-désertique. Ca souligne leur beauté.
  • « Soyez les bienvenus! »
  • C’est le chant de ralliement de  l’hospitalité en Algérie.  En France, les protagonistes impliqués dans le tourisme devraient s’en inspirer. Ils confondraient moins le touriste lambda avec un chien dans un jeu de quilles.
  • Les lieux sont facilement accessibles en voiture.
  • Djemila est à 43 km de Setif, 350 km env d’Alger et 143 km de Constantine
  • Conseils pratiques

  • Comptez trois à quatre jours d’excursion.
  • En partant d’Alger, l’autoroute et la route qui conduisent à Sétif longent de somptueux paysages.
  •  Prenez  un guide! ça rendra votre visite encore plus vivante.
  •  Descendez dans un hôtel à Sétif, les sites sont proches.
  • Come toujours,  choisissez une visite tôt le matin ou en fin de journée, les lumières seront encore plus belles, et en été, les chaleurs moindres.
  • Le climat est froid en hiver et chaud en été.
  • L’été, prenez un chapeau à larges bord, des lunettes de soleil et une grosse gourde d’eau
  • L’hiver, prenez des habits chauds ( gants, etc.)

En route!

P1130254

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s