Et si le monde n’avait jamais été colonisé…

Quelle serait son image actuelle?

Ce week-end, je suis allée au MEG, le musée ethnographique de Genève, voir une exposition fantastique sur l’art aborigène australien.

Nous y avons admiré de magnifiques objets utilitaires, des armes, des peintures. Ces oeuvres dévoilent la richesse de la culture des premiers habitants de l’Australie.

Botaney bay

Le Temps du Rêve

On apprenait, à travers de vieux films documentaires, comment les natifs australiens  maintenaient leur rapport à la terre, au ciel, comment ils expliquaient la naissance de la vie, à travers le  concept du « Temps du rêve ».

On y expose aussi de véritables chefs-d’œuvre, des superbes peintures des artistes contemporains.

La culture originelle australienne fut quasi-anéantie par les envahisseurs venus du bout du monde. Ces « colons » anglais, étaient foncièrement convaincus de leur supériorité. Autour d’eux, ce n’étaient que des « primitifs ».

Messieurs les colons prétendaient apporter la « civilisation ». On connaît la suite…

Comment a-ton-pu avoir un tel état d’esprit???

Renaissance.

De nos jours, les artistes aborigènes font revivre leur culture. Par leur œuvres, ils montrent une histoire très riche. Elle fut foulée aux pieds pendant plus de deux siècles.

Cette  superbe exposition me rendit bien songeuse.

Une histoire, toujours la même, qui se déroula partout où les colons posèrent le pied. Tout autour du monde.

Si, dès le départ, il n’y avait eu que des backpackers autour du monde?

Ensuite, ils seraient tous rentrés chez eux après un superbe voyage? ou se seraient assimilés en respectant la culture locale?

Si il n’y avait jamais eu de colons, ni d’empire colonial?

Et si Queen Victoria avait décidé de ne s’intéresser qu’à des citrouilles ou des concombres qui n’auraient jamais dépassé les frontières de son royal jardin?

Ou encore si le reste des occidentaux n’étaient jamais venus casser les pieds des locaux un peu partout  dans le  monde?

Les occidentaux ne voulaient rien savoir. Il fallait qu’ils montrent à tout le monde le haut degré du raffinement de leur civilisation.

Un certain nombre d’invasions plus tard…

voilà le résultat:

empires coloniaux

On ne va pas refaire l’histoire.

Cette carte montre les empires coloniaux en 1914. Quelques siècles auparavant, comme tout le monde le sait, l’Amérique Centrale, les Caraïbes et l’Amérique du Sud ont eu leur compte grâce aux bons soins des Espagnols et des Portugais.

On connaît maintenant les résultats des missions « civilisatrices » de ces colonisateurs.

Ils se sont comportés comme des sangsues ultra-voraces, ponctionnant et exploitant tout ce qui pouvait être exploité. Tout cela sous le signe de la destruction.

De mémoires qu’on assassine, avec leur détenteurs, tant qu’à faire.

Si on avait laissé toutes ces civilisations tranquilles?

De nos jours, le monde sera très certainement beaucoup plus riche. Il y aurait surement moins de guerres.  Il y aurait beaucoup plus de peuplades et de langues. Il aurait beaucoup  à apprendre et à découvrir sur la diversité de ces cultures.

Cap sur l’Australie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s