Frontières thaïlandaises, cinq idées d’explorations. Mes coups de cœur (1).

Mae Sot

Mae Sot

Mae Sot, c’est encore une ville de bout du monde.

Mae Sot

C’est une sorte de Far-West dans le Far East, si on peut dire. Plus pour longtemps, compte tenus des projets futurs.

On est loin de la Thaïlande touristique. C’est une ville-frontière, avec tout ce qu’elle implique.  Porte d’entrée de rêve pour les uns comme pour les autres.

Pas le même rêve pour tout le monde, d’ailleurs.

Celui d’une nouvelle vie pour les 140, 000 réfugiés Karen venus de Birmanie qui y ont trouvé asile. Je m’étais rendue dans un dispensaire de l’un des camps pour y donner mon sang. Mae Sot est d’ailleurs le QG d’ONG qui prennent en charge ces camps.

Ça remet les pendules à l’heure. C’est l’équivalent d’un « wake-up call » pour nous, habitants du premier monde.

On se retrouve soudainement au cœur de cette action, dans le sujet de cet article de journal évoqué le temps de quelques lignes.

Ou au milieu de cette image tournée quelques minutes lors d’un reportage télévisé.

Ici? pas de zapping, ni de page tournée, puis oubliée. On est sur le terrain.

Pour les uns, Mae Sot est le début de tous les possibles.

Pour les autres, celui de tous les espoirs… ou désespoirs. Les uns y trouvent un tremplin, les autres s’y échouent.

Rêve d’un nouveau voyage, de la découverte d’un nouveau pays pour les touristes qui transitent par ce check point pour découvrir la Birmanie.

Qui dit ville- frontières, dit ville d’échanges commerciaux.  Echanges licites et illicites.

C’est la terre de tous les trafics, celui des pierres précieuses, du bois de teck, de drogue. Des trafics humains aussi.

Une atmosphère un peu interlope, donc. Les rues de Mae Sot sont rehaussées d’enseignes en chinois, en thaï, en Birman.

C’est un carrefour: vous croiserez des Birmans, reconnaissables à leur longyis,tenue traditionnelle, et leurs épouses aux visages recouverts d’argile pour se protéger du soleil.

C’est un mélange de cultures aussi: certains Birmans, de religion musulmane, se mêlent aux Karen chrétiens, aux  Chinois et Thaïlandais bouddhistes, aux Bangladeshi, aux Indiens, enfin aux militaires, presque omniprésents. Sur une des artères principales, la flèche d’un stupa birman s’élève non loin du minaret d’une mosquée.

Comme  Mae Sot n’est qu’à 5 km de la frontière, vous y trouverez un marché haut en couleurs vendant de superbes produits birmans, comme de la laque, des soieries, des pierres précieuses par exemple.

maesot021
coq en non pas en pâte ni au vin,  mais en attente d’un combat.

 

 De l’autre coté de la frontière: premiers pas au Myanmar.

Myawadi

Myawaddi2

 

Myawadi est une des porte birmanes, que vous choisissiez d’y passer une journée ou de continuer votre voyage vers le reste du pays.

Conseils

Avant de franchir la frontière, il faudra vous munir de votre visa au sein de l’ambassade du Myanmar

https://myanmar-evisa-online.com/.

Attention, la route,  qui mène au delà de Myawadi, trop étroite pour être à double sens, est ouverte uniquement à la circulation dans un seul sens un jour sur deux. Un jour, elle est en route vers le centre du pays, le suivant, vers la Thaïlande.

Une fois franchi le pont de l’amitié, qui marque la frontière, vous changerez de monde.

Myawaddi3

Un rickshaw peut vous emmener vers un marché, à 15 mn du pont. Vous longerez des Stupas jaune vif qui côtoie des mosquées arborant la couleur de l’Islam, le vert.

Ici, on porte donc le longyi. La couleur des tenues des moines est passée du safran au rouge carmin. Dans le marché, se mêlent les étals d’épices à ceux des poissons, ou d’artisanat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s