Préparer votre voyage sur le net?

Naviguer sur le net, ça prend du temps!

Pour préparer son voyage, on se retrouve parfois à explorer les 1000 sites internet relatifs à sa destination.

Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein?

Quand on lit les avis des autres touristes, ca reste toujours très subjectif.

Un Français peut trouver que la tour Eiffel n’a franchement aucun intérêt.

Un second  (originaire de l’ile de Vanuatu ou de Suisse, peut importe) estimera  que le site d’Angkor au Cambodge, merveille du monde, n’est qu’un tas de vieille pierres.

Un voyageur peut rêver des heures dans un vieux fort hollandais à Taiwan, un autre peut se demander ce qu’il est venu faire là.

Bref, tout le monde peut écrire tout sur n’importe quoi, ou n’importe quoi sur tout.

Les yeux plein d’étoiles!

Certes l’auteur d’un guides de voyages peut avoir aussi sa part de subjectivité.

Dans les guides de voyage, on a un barème qui permet de repérer, tel un aigle sa proie, les sites incontournables!

Celui-ci se concrétise par un système d’étoiles.

Pour les hôtels…

On ne peut citer que le sempiternel Booking. com.

De nos expériences, on est généralement d’accord avec la notation.

Bon, en ce qui me concerne, j’ai tendance à ne rien laisser passer.

Ça devient une deuxième nature, je ne peux pas m’en empêcher.

À chaque fois que je débarque dans un hôtel, je me transforme en tour de contrôle avec radar intégré.

Quid du rapport qualité-prix?

Quid des ressorts révoltés d’un matelas trop sollicité??

Re-quid des braillements extra-chambresques qui vous  réveillent en  pleine nuit???

Et encore re- re-quid des  réceptionnistes soudain réincarnés en bouledogues de mauvaise humeur????

Bref, la liste des critères à prendre en compte est longue.

Des couacs!

Sur Booking. com, ou les sites en ligne, il existe tout de même quelques bémols.

Il y a des touristes qui font des commentaires un peu trop extatiques…

… sur la nature des savons d’une salle de bains, par  exemple.

L’habit ne fait pas du tout le moine.

Ne perdez pas de vue que, dans notre civilisation de l’image,

On peut faire dire n’importe quoi à une photo.

Face à la présentation aguicheuse d’un hôtel.

Une chambre peut paraitre plus grande, plus luxueuse, ou encore plus confortable qu’elle ne l’est en réalité.

On imagine presque un palace des mille et une nuits et on se retrouve dans une grotte préhistorique basique.

Quid de la situation de l’hôtel? 

Loin ou pas du terrain d’actions?

Une jolie carte à coté de l’adresse ne reflète pas toujours la réalité sur le terrain.

Il n’y a parfois pas d’échelle sur la carte.

C’est donc parfois difficile d’avoir une idée des distances entre l’hôtel,  l’aéroport, les centres d’intérêt, les restaurants.

On peut aussi avoir de belles surprises quant à la nature de l’hotel…

Mon article vous racontera tout ça:

Une expérience amusante, ceci dit: Lukang à Taiwan

Bref un trou à rats peut être déguisé en hôtel de rêve…

Quelle infamie!

Connecting or not connecting….

La terre entière est connectée pensez vous. Partout les dieux du Wifi sont là

Internet, quand tu nous tiens!

DSC02749

Sur terre, il y a encore des « bouts du monde » loin du feu de  l’action.

Si vous voyagez dans le désert de Gobi ou du Taklamakan, sur le toit du monde tibétain, l’Altiplano, la Pampa, la jungle ou tout simplement dans un pays un peu plus loin des endroits stratégiques de la High Tech?

DSC02389

Votre mobile phone sera aussi utile qu’un maillot de bains en plein antarctique, ou une peau d’ours sur les iles Cook.

Des pays un peu « off beaten touristic or business tracks » n’assurent pas  forcément une connexion fiable, quand elle existe.

 Sécurité quand tu nous tiens…

Dans certains coins du monde, villes, ou certains quartiers, c’est vraiment une très mauvaise idée de coller des signes extérieurs de richesse sous le nez des locaux.

Vous ne pouvez pas déambuler avec votre mobile affiché tel un panache blanc ou un étendard!

Ce genre d’objet, source de toutes les convoitises, peut vite se transformer en fille des airs. S’envoler, donc!

Dans encore pas mal de pays dans le monde, le  prix de votre mobile équivaut à plusieurs mois, voire plusieurs années de salaire minimum.

Conclusion

Trop d’informations tue l’information.

Un bon guide vaut 1000 sites internet!

P1000113

 

DSCF1506

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s