Trois Chine: Chine pop, Hong Kong, Taiwan?

Voici un de mes articles que je vous conseille de lire pour décrypter ce pays.

genevetrotter.com/2017/11/21/chine-sur-le-terrain-des-cles-pour-comprendre-ce-qui-peut-vous-surprendre/5/

Quelques conseils.

En résumé, le plus grand conseil que je pourrais vous donner serait:

Apprenez quelques mots de chinois. (Ou même plus).

Sortis de la zone de confort hôtel- restaurants  et boutiques pour touristes ou du monde des affaires si vous êtes en Chine pour le business.

Les Chinois parlent chinois… et seulement chinois.

Ça alors, direz-vous!

Que ce soit mandarin, cantonais, Shanghaien ou un dialecte du fin fond de la Chine, l’anglais peut être aussi connu qu’un martien au Pole nord.

En Chine, la barrière de la langue sera votre challenge number 1.

Ne quittez pas votre hôtel sans la traduction de son adresse en chinois.

Pensez aussi à vous munir  de la traduction du lieu où vous vous rendez.

Ceci dit, une des amies s’est bien débrouillée en Chine sans connaitre le chinois grâce à… son mobile phone qui lui a servi d’interprète personnel.

Lors des longs trajets en train, cette splendide machine qui va finir par respirer et réfléchir à notre place traduisait toutes ses conversations en mandarin avec ses compagnons de route.

De même, un touriste chinois à Paris traduisait le menu indigène en mandarin.

Vous voila sauvés!

Ceci dit, il vaut mieux partir avec son lexique.

D’autres petits hic… à savoir

 La majorité des villes, à l’image de Pékin par exemple, sont vraiment étendues.

Conseils.

Même si une bonne partie d’entre elles sont équipées d’un de métro bilingue (traductions des stations du mandarin ou cantonais à l’anglais, comme à Pékin, Shanghai, Canton, Shenzhen…)

Prenez une bonne paire de chaussures!!!

On se retrouve souvent à marcher des kms, comme à Pékin, dont le dernier périphérique atterrit à la Grande Muraille de Chine, à 60 km du centre.

Un certain niveau sonore

Oauaiaaiaiiaaaaahgrrmfaouaaiaiaiameiyouweiweiweishiaaaaahyouahmeiyouaaa!

Non, ce n’est pas une faute de frappe que je viens de faire, mais une idée des types de sons et bruits qui pourraient vous entourer lors de vos déplacements.

Prenez une paire de boules Quies à l’hotel!

Gérer les foules

Les Chinois, dans la rue, peuvent paraitre un peu rudes, un peu bruyants, vous foncer dedans parce que vous ne faites pas partie de leur monde. Ils ne vous voient pas.

Le niveau sonore peut être aussi « un tantinet » plus élevé que celui auquel vous pourriez être habitué.

Les codes culturels sont très différents. (voir le lien de mon article ci-dessus).

Mais surtout

Vous ne serez pas les seuls

capture-e1412068452588

enhanced-buzz-wide-1505-1441218228-13

china-crowded-railway-stations

and-if-you-find-yourself-in-liaoning-province-close-to-north-korea-youd-be-lucky-to-find-room-to-do-anything-at-all

Ces photos ont été prises pendant le premier de l’an chinois (entre mi-janvier et mi-février selon le calendrier lunaire).

La Chine entière voyage, c’est donc une période à éviter absolument. Ceci dit, il y a toujours un peu de monde. C’est le moins qu’on puisse dire.

Conclusion

Qui dit Chine, dit Pékin ou Shanghai, du moins au début.

Un pays exceptionnel, donc. Y voyager peut s’avérer être sportif, mais haut en couleurs.

Avant de partir, posez vous les questions suivantes:

Aimez vous les grosses villes?

Aimez vous les challenges?

Avez vous soif de monuments de la Chine ancestrale?

Etes vous un aventurier?

Avez vous du temps?

Hong Kong

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s