Escapade d’un week-end. Dolce vita dans les Cinqueterre!

Votre regard se perd vers l’horizon bleu de la Méditerranée. Derrière vous, des maisons de toutes les couleurs, accrochée aux falaises. Elle escaladent les montagnes, comme des grimpeurs en pleine ascension. Comme vous, elles regardent la mer.

Des villages, les montagnes, et le temps qui passe où rien ne semble changer vraiment. Du moins, pour l’instant. La région sait encore conserver son âme.

Vos voisins de table sont italiens. Vous êtes bercés par la sensualité de cette langue. En effet, vous êtes attablé devant le coucher de soleil, face à un bon verre de sciacchetra, ce bon petit vin blanc  local. Il vient tout droit des vignes autour de vous, sculptées sur les versants. Des terrasses qui se dégradent jusqu’à la mer.

Vous venez de passer la journée à marcher entre ciel et terre, sur des sentiers qui ouvrent sur des panoramas grandioses. Vous célébrez le crépuscule, après une mutation version lézard sur une des plages qui a succédé à une ballade rêveuse le long de la mer.

Vous êtes dans les Cinqueterre!

Cette partie du nord du littoral italien se situe dans la province de Ligurie, entre Gênes et la Spezia.

cinqueterre-italy-map

Alors? Est-ce qu’il n’est pas temps de s’échapper un peu pour un petit week-end version Dolce Vita?

Why not? Voici une bonne idée d’escapade pour un week-end de trois ou quatre jours.

Les Cinqueterre

Pour moi, les paysages les plus beaux au monde sont ceux qui unissent la mer à la montagne, puis les montagnes au ciel. Ce sont les panoramas les plus sauvages, car, finalement, l’homme n’y a jamais vraiment son dernier mot.

La nature ne lui y est pas complètement assujetie.

Ce sont des panoramas composés de tombants qui se jettent dans la mer. Sur les versants des montagnes, des villages, pareils à des forteresses multicolores. Ils ont réussi se faire une place dans un milieu hostile.

cinqueterre3

Ils sont cinq: Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola, et Romaggiore. Chacun avec leurs caractéristiques, s’adaptant du mieux qu’ils peuvent à la mer et aux montagnes.

Chaque village a son propre dialecte. Le soir, vous verrez les pêcheurs partir en mer à la pêche aux anchois. La région était pauvre, autrefois.

Un jour, quelqu’un s’est rendu compte de la beauté des lieux, et les premières marées touristiques sont arrivées. Pour le moment, elle n’ont pas encore provoqué trop d’inondations. Serait-ce grâce à l’Unesco, qui l’a inscrite à son patrimoine?

Le parc national des Cinque Terre tente de conserver un peu d’authenticité.

Sur ces montagnes, les lignes des terrasses de pierre reflètent la signature des hommes.

Conseils

Do 

La beauté des Cinque Terre attire les foules. Si vous ne comptez pas, à l’image de certaines maisons dans les villages, former des piles à la verticale ou à l’horizontale avec les autres touristes…

  1. Oubliez une visite en été.

Vous éviterez les hordes touristiques susceptibles d’augmenter de quelques degrés les chaleurs estivales déjà impressionnantes.

Vous apprécierez bien mieux vos explorations au printemps ou en automne.

La météo peut arborer des humeurs ombrageuses, mais pas vous, parce que vous ne serez pas noyés sous les foules.

2. Oubliez votre carrosse.

Certains villages ne sont pas accessibles en voiture. Marchez d’un village à l’autre ou prenez le train.

Mieux encore: naviguez de village en village!

P1070690

La perspective des villages, vue de la mer est la plus belle de toute.

P1070713

3. Comptez trois ou quatre jours  de visite. 

Si vous êtes pressés, vous pouvez néanmoins visiter les cinq villages en deux jours.

Prenez votre temps.

 4.  Faites vous votre idée…

Par vous -même!

Si vous lisez des articles sur les lieux, on vous expliquera que le village machin est « le plus pittoresque, le  village truc est le plus authentique, et patati, et patata. »

Foin des superlatifs, allez voir chaque village, ils sont tous très jolis.  Aucun ne se ressemble vraiment. Vous trouverez par vous-même celui que vous aimez le plus.

4. Marchez

Ce serait dommage de visiter le coin sans mettre plus d’un pied devant l’autre. Et de ne pas continuer sur quelques kilomètres.

Les trekkings sur les sentiers des Cinque Terre offrent des vues sublimes.

Des sentiers de difficulté différente relient les villages. Le long de la mer, ils s’étirent sur une douzaine de kilomètres.

P1070680

Le réseau peut être cependant plus sportif. Des sentiers, plus longs et nettement plus escarpés grimpent sur les versants. Certains vous conduiront vers les anciens sanctuaires où se réfugiaient les villageois lors des assauts des Sarrasins.

Autrefois, ces chemins muletiers constituaient l’unique moyen de communication des habitants des villages. Le sentiero Azurro, (comptez cinq ou six heures de marche non-stop, mais ce serait dommage!) suit le rivage et relie les cinq villages.

Renseignez vous auprès du parc national du Cinque terre.

Vous aurez ainsi les dernières informations mises à jour. En effet, certains sentiers de randonnée sont parfois bloqués par des éboulis ou des glissements de terrain. Vous devrez acheter un pass pour les emprunter. Celui-ci peut inclure vos trajets éventuels en train pour aller d’un village à l’autre.

Consultez leur site: http://www.parconazionale5terre.it/Eindex.php

N’oubliez pas 

De prendre vos chaussures de marche, de l’eau, et de quoi vous protéger du soleil et de la pluie pour votre trek! Portez au moins des baskets pour les sentiers les plus faciles.

cinque-terrecarte

 Explorations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s