Aux portes de Bornéo en Malaisie: Kota Kinabalu.

Impressions

Face à la mer de Chine du sud, la capitale de la Bornéo malaise n’en finit pas de grandir. Vous n’atterrirez pas tout de suite dans la foret vierge. Il faut d’abord passer par cette porte d’entrée, un peu bétonnée et qui continue dans sa lancée.

KK a ses charmes cachés. Sachez faire un peu abstraction de cet urbanisme qui se débride.

D’abord, ce n’était pas facile pour cette ville de garder un peu d’authenticité.

L’ancienne Jesselton, autrefois sous le jougs colonial britannique, fut rasée par ceux-là mêmes qui la dominèrent. C’était pendant la seconde guerre mondiale, quand les Anglais voulaient éviter que les troupes Japonaises s’en servent comme base. Elle fut à nouveau bombardée lors la retraite de ces mêmes armées.

À faire à KK

Faites de KK votre base pour préparer vos futures explorations.

Vous pouvez:

  • Vous inscrire à un club de plongée pour quelques journées d’exploration des fonds sous-marins aux alentours des ilots au large.
  • Réserver vos billets d’avion pour vous rendre dans des parcs nationaux,
  • Réserver vos bungalows ou vos excursions ailleurs dans le Sarawak et au Sabah au nord.
  • Visiter le Sabah Museum & Science Center. Il mérite largement le détour!
  • Vous servir de KK comme base pour aller voir les Nasiques au bord du Sungai Kinabatangan
  • Vous rendre au Sepilok Oran Utang rehabilitation Sanctuary près de la ville de Sandakan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s