2000 ans plus tôt à Pompéi

C’est l’histoire d’une ville romaine qui pfuit! un matin d’automne de l’année 79 de notre ère, se retrouva sous un cataclysme de cendres et de scories, des pierres volcaniques.

Le Vésuve, jusqu’alors pris pour une montagne bienveillante, était entré en éruption. Il  cracha toutes les entrailles de la terre, sans en oublier une seule.

Nuées ardentes, gaz brulants, coulées de lave, tous étaient au rendez-vous.

Pompéi fut effacée de la carte du monde, à tout jamais. Herculanum, la cité voisine, disparut également sous un fleuve de lave.

Mais leur mémoire subsiste.

Le site fut redécouvert en 1592. Dès 1768, on procéda à des fouilles archéologiques.

Depuis.. Trois millions de visiteurs par an sur les 44 hectares du site, qui raconte 8 siècles d’histoire!

Pourquoi visiter Pompéi et pas Vladivostok?

Parce que cela n’a rien à voir et c’est plus proche si vous êtes basés en Europe.

En outre…

Si vous êtes amateurs de sites archéologiques, passionnés de la période romaine, antique…

… ou tout simplement curieux de découvrir la vie quotidienne d’un citoyen de l’Empire romain, sous tous les angles,  il y a 2000 ans,

Sans faire trop appel à votre imagination,

Cap vers Pompéi!

Il y a un certain nombre de sites archéologiques en Europe et en Afrique du nord. Plus rares subsistent les vestiges en bon état permettant d’avoir une idée précise d’une ville de l’Empire romain.

La plupart sont constitués de quelques rares colonnes, de morceaux de voie romaine, de quelques blocs de pierre se battant en duel…

De là, on essaie d’imaginer un temple, un forum, une maison, un amphithéâtre. De ces ruines on essaie de faire revivre la ville décrite par le guide de voyage, en dégoulinant sec sous le soleil.

Pas à Pompéi! 

Particulièrement bien conservé, le site est exceptionnel.

La tragédie s’est conclue par une ville enfouie sous une couche de 7 m de cendres. Celles ci conservèrent fidèlement cette page d’histoire, à la seconde où le temps s’est brutalement arrêté.

Arrêt sur des images datées de 2000 ans.

C’est l’histoire d’une ville sans histoires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s