Voyage en Asie du Sud-Est: en route vers les palaces mythiques

Asie du Sud Est

 Singapour

Raffles Hôtel

Raffles 5

 

 

Basée un temps à Kuala-Lumpur, avant d’installer mon QG à Hong Kong j’ai sauté dans un bus jusqu’à Singapour.

L’objectif? boire un Singapore Sling dans le jardin du Raffles!

Le Raffles est l’hôtel mythique par excellence. Il est perdu au milieu des grattes ciels ultra modernes de Singapour. Oublions cette course ultra moderniste.

Hop: rentrez dans l’hôtel, et revivez les années 1920!

 

Ce palace de légende porte le nom du gouverneur britannique  Sir Stamford Raffles. Le 6 Février  1819, celui-ci annonça la fondation officielle de la ville de Singapour, qui n’était alors qu’un simple comptoir de commerce. Singapour était la première étape en extrême-orient où accostaient les bateaux des messageries maritimes.

Le Raffles ouvrit ses portes en 1830. C’était alors un simple bungalow  au bord de la mer, disposant de 10 chambres. Ca a bien changé depuis. En 1887, le bungalow s’était réincarné en palace. Il offrait deux équipements  exceptionnels pour l’époque.

De l’électricité! et courante en plus! ca n’existait nulle part ailleurs dans la région.

Imaginez! Vous dégoulinez en permanence, engoncé dans vos vêtements transformés en hammam. Plus besoin de faire de la musculation du bras en agitant tout le temps un éventail, un bout de papier, pour essayer d’obtenir un semblant de courant d’air .

L’atmosphère surchauffée est saturée d’humidité. Un génie a inventé les ventilateurs électriques qui le font pour vous!

Hôtel mythique,  bar mythique, cocktail mythique.

Un lobby et des colonnades de marbre, des vérandas de bois de tek,  des escaliers ornés de boiseries, tout est raffiné et somptueux.

Cette chaleur ambiante donne soif!

Le Long Bar

long-bar-raffles

Ce  superbe bar constitua un véritable oasis, une fontaine de jouvence et une fontaine tout court pour les célébrités de passage.

Ainsi, Rudyard Kipling, Aldous Huxley, Joseph Conrad Somerset Maugham, entre autres, s’y ressourcèrent.

Installez vous  dans un large fauteuil en rotin, mettez vos doigts de pied en éventail et prenez un Singapore Sling.

Crée en 1915, ce cocktail fut apprécié par plusieurs générations de connaisseurs. Si il existe encore, il y a de bonnes raisons.

Le Singapore Sling est à base de Gin, de liqueur de cerise, de Cointreau, de citron vert, de  jus d’ananas.. C’est délicieux!

Nous sommes sous l’Equateur.

Ce petit rafraichissement est tout à fait approprié pour se remettre d’aplomb. C’est le moment de remonter le temps. On  raconte que  Sir Raffles s’expliquait avec les tigres qui prenaient le frais sous sa table. Le dernier d’entre eux aurait expiré juste en dessous.

La-première-salle-de-billard-du-Raffles-Hotel-04-450x360

 

Après votre deuxième cocktail, vous adhérerez plus facilement à cette histoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s