Chine: sur le terrain, des clés pour comprendre ce qui peut vous surprendre.

… dit bruit! En Chine, tout le monde braille. Ne vous inquiétez pas, on s’y fait. On s’y fait tellement qu’on se prend à hurler aussi. Ce n’est pas parce qu’on se fâche, c’est juste pour se faire entendre.

Après pas mal d’années de voyages en Chine, je croisais un jour à un aéroport en France des touristes chinois perdus. Ils tournaient en rond tout en hurlant entre eux.

Mes vieilles habitudes sont vite revenues: je leur demandais ce qu’ils cherchaient en hurlant comme eux.

On a hurlé en choeur pour communiquer, et je les ai remis sur le droit chemin.

A la fin, tout le monde était content. Mes nouveaux amis avaient retrouvé leur chemin. En ce qui me concernait, pendant 5 mn, j »étais téléportée en Chine. J’étais donc aussi contente.

Certes, le niveau sonore n’est pas le même dans la rue, qu’en plein meeting (quoique…) ni dans un restaurant sélect rassemblant l’élite shanghaienne (là aussi, quoique…)

Tout dépend du niveau d’éducation des protagonistes.

Dans certains hôtels, des touristes chinois laissent la porte de leur chambre grande ouverte, télévision en train de vociférer.

Pour mettre un peu plus d’ambiance, ils brament dans le couloir d’une chambre à l’autre.

En  se promenant, ils amènent aussi une radio qui braille en ballade. On ne sait jamais, elle pourrait s’ennuyer toute seule.

On voyage rarement seul en Chine.

Conseils

Ne partez jamais sans boules Quies! Si un hôtel est bruyant, allez vous plaindre au réceptionniste. Evitez la confrontation directe.

Si il ne se passe rien du tout, adaptez-vous. Mettez ces  bouchons dans vos oreilles et pensez à autre chose.

Hurler et ou ne point hurler, telle est la question…

Ne vous méprenez pas sur ce que je viens de dire. Vous pouvez

  • Hurler  pour communiquer (vous adapter en fonction du niveau sonore de votre interlocuteur).
  • Mais:
  • Ne hurlez jamais  pour montrer votre désaccord!

Hurler en demandant son chemin ou héler le ou la serveuse…

…et hurler  pour montrer qu’on n’est pas content, ce n’est pas du tout la même chose!

Les conséquences ne sont pas les mêmes.

Si vous etes en désaccord avec quelqu’un, quelque soit la raison, gardez votre calme.

Dans le cas contraire, tout le monde perdrait la face,

la fameuse Mianzi comme on dit en chinois.

Plus de face pour personne: ni pour vous,  ni pour elle ni lui, et ce serait le début de la bérézina, avec gros attroupements en prime de Chinois.

Ils adorent observer de nouveaux spectacles. L’assistance a toujours tendance à se multiplier de facon exponentielle extrêmement rapidement. Ils sont curieux et le montrent.

En traversant la rue

En ville, vous remarquerez vite que traverser une rue ou une artère est, la plupart du temps, un vrai challenge.

En Suisse, sus au piéton indiscipliné! il se fait tout de suite rappeler à l’ordre. Si jamais le petit bonhomme arbore une couleur teintée de rouge, gare!

En Chine, le code de la route est sujet  à une nouvelle version.

Gardez bien cette idée en tête:

Le plus gros  a toujours le dernier mot sur le plus petit!

Il faut dire que cette loi non écrite est en cours en permanence dans un grand nombre de pays non occidentaux.

En tant que tout petit véhicule à deux pattes, vous risquez de recevoir une amende si vous avez tendance à vous jeter sous les voitures. Elles ne s’arêteront pas.

En Chine, les priorités sont différentes.

Tenez-vous le pour dit!

Au restaurant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s