Top Five des sites archéologiques en Asie du Sud-Est. Les plus beaux, à voir absolument!

thailand carte

Sukhothai

Sukhothai_Historical_Park_Thailand

 

Un site empli de sérénité.  Vous déambulerez au cœur de superbes temples, s’élevant sur une pelouse parfaitement tondue, longeant des étangs couverts de fleurs de lotus.

Partez à Sukhothai, en Thaïlande. Le site est à une heure de vol de Bangkok.

Le royaume de Sukhothai, ou « l’Aube du bonheur » rayonna aussi à la même période que ses voisins, du  XIII ième au XV ième siècle.

Appartenant autrefois à l’Empire khmer, Sukhothai marqua la naissance de l’Etat Siamois. Deux princes s’allièrent pour chasser l’occupant.

Sukhothai connut son apogée sous le règne de Ram Kamhaeng (1279-1298). Le royaume lui doit la naissance de l’écriture thaïlandaise. En 1378, Sukhothai tombe sous le jougs de son puissant voisin, le royaume d’Ayutthaya.

Vous pouvez lire tous les détails pratiques dans mon article

https://wordpress.com/post/genevetrotter.com/43197

Wat Si CHUM

Un site serein, facile d’accès, qui se visite aisément en une journée.

 


Vietnam

carte_vietnam

Myson 15

My Son

Malgré les apparences, on ne traduit pas le nom de ce site par « mon fils » en français.

My Son signifie « Bonne montagne ». Le site s’étire en bas de la montagne du même nom. On la nomme aussi « Hon Quap » la dent du chat.

Si ce site archéologique est nettement moins spectaculaire que Pagan ou Angkor,  ou encore Borobudur, il rassemble les joyeux de l’architecture de la civilisation Cham.

C’était le centre architectural et religieux le plus riche du Champa.

Plus de 70 édifices furent construits entre le VII et le XIII ième siècle. Ils constituent la trace la plus importante laissée par la civilisation Cham.

My Son fut fondée au IV ième siècle ap JC. Cette ville marquait la naissance du jeune royaume du Champa. Dès le VIII ième siècle, il s’étirait de Hoanh Son aux portes de l’Anam au nord au bassin du Dong Nai au Sud.

royaume-champa-jpg

Les Cham vivaient surtout de l’agriculture. Le royaume tira sa prospérité du commerce maritime. Il fut en contact avec les Arabes, les Malais, les Indiens, les Chinois, les Japonais…

En conflit régulier avec ses voisins, l’Empire d’Angkor et le Dai Viet, il disparut au XV ieme siècle.

Vous pourrez le visiter au départ de Da Nang ou de Hoi An.

My-Son-2.8

Camille Paris, fonctionnaire Français, découvrit les vestiges du royaume en 1898.

Beaucoup de monuments furent détruits par les bombardements américains lors de la guerre du Vietnam en 1969. Certains furent rasés par les soldats.

Au fil du temps, My Son devint le centre religieux du royaume du Champa. Les souverains venaient s’y recueuillir lors de leur accession au trone.

Les temples sanctuaires, à l’image des édifices de l’Inde du Sud abritent des images de Shiva. Ils sont dédiés aux divinités hindoues et bouddhistes. Ils reflètent les influences indiennes, malaises, chinoises et bien sur khmères.

My Son Vietnam7

 Le site est peu étendu. Vous le visiterez en une heure environ. Au départ de Da Nan, visitez aussi la jolie et très touristique Hoi An.


My son 10

Indonésie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s